Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La cérémonie du 18 JUIN 2016,à VAAS 72500

La cérémonie du 18 JUIN 2016,à VAAS 72500

Menu
Avec la prime de ma retraite, je me suis offert une pouliche.

Avec la prime de ma retraite, je me suis offert une pouliche.

Avec la prime de ma retraite, je me suis offert une pouliche.
Avec la prime de ma retraite, je me suis offert une pouliche.

Avec la prime de ma retraite, je me suis offert une pouliche .

Cet amour pour l'équitation, j'ai été pris " au piège "lors de ma visite dans le Mas de Monsieur Jacques BON , en CAMARGUE.

J'avais préparé ma retraite environ un an d'avance en prenant les cours d'équitation à Verneil-le-Chétif, Sarthe .

Puis vient le grand jour : MA RETRAITE. C'est mon Moniteur d'équitation qui cherchait pour moi mon cheval. Je lui faisait confiance , bien sûr. Ce sera chez Monsieur GUENIF, éleveur- entraineur qui avait vendu une pouliche réformée à mon Moniteur. Réformé , demandez-vous ? Oui, Lorsqu'un cheval n'avait pas le chrono pour courir plus vite pendant un temps imposé, il est éliminé.

Entretenir un cheval coûte cher, surtout un cheval qui ne rapporte pas de l'argent. Trois solutions qui s'imposent: soit le vendre à un club, soit à un particulier, et en dernier recours : l'abattoir ! Atroce ! Alors cette pouliche AMULETTE du GUE avait eu de la chance.

Devenu son propriétaire et ami, nous nous sommes promenés dans la campagne de mon village. Jamais, jamais il y  avait la moindre mauvaise humeur de part et d'autre. Au bout de quatre heures de promenade, le cheval et moi sommes bien fatigués , mais contents.

Regardez cette photo,